14
Avril - 2021
Mercredi 10:00
Vente de vins
Vente
de vins
Grande Vente
Informations sur la venteBelle vente de vins et spiritueux À 10h00 lot 1 à 240 et à 14h00 lot 241 à 555 EXPOSITIONS PUBLIQUESMardi 13 avril de 14h00 à 17h30 (Horaires modifiables en fonction de l’évolution des conditions sanitaires) Responsable de notre Département VinsEric DUGARDINTél.: +33(0) 6 18 34 25 10 – vin@mercier.com – Belle […]
21
Avril - 2021
Mercredi 14:00
VENTE DE TIMBRES EN PREPARATION
VENTE DE TIMBRES EN PREPARATION
Découvrir
Retour aux actualités
Comment nettoyer un tableau ancien ?

Vous venez d’acquérir un tableau ancien et vous trouvez que la peinture est terne, encrassé, jauni ou recouvert de poussière. Vous souhaitez nettoyer ce tableau ancien sans risquer de l’abimer ? Retrouvez nos quelques conseils pour lui donner une nouvelle jeunesse.

Le nettoyage de la peinture à l’acrylique

La peinture acrylique est une pellicule, plus ou moins fine, colorée, souvent appliquée sur une toile ou une surface textile. Depuis plusieurs dizaines d’années, il y a, sur le marché, de plus en plus de tableaux réalisées à la peinture acrylique dont la composition, l’évolution dans le temps et les propriétés sont sensiblement différents des peintures à l’huile.

En effet, les principaux problèmes liés à la peinture acryliques sont une forte sensibilité aux rayures et aux variations de températures (ramollissement et adhésion aux saletés dès le dépassement de 25°), une tendance au jaunissement précoce, une grande porosité du film et une migration des additifs à travers lui…

Toutes ces particularités et le manque de recul sur cette technique, rendent le nettoyage et la restauration difficile pour les « novices », le mieux reste donc d’aller voir un spécialiste qui saura comment remettre votre tableau en état, avec les bons outils et produits, sans risquer de l’abimer.

Toutefois, en évitant de laisser l’œuvre proche de sources de chaleur ou en mettant le tableau sous verre ou sous une protection vitrée, vous épargneriez déjà à l’image et aux couleurs de grands risques de s’abimer. La restauration de peintures acryliques est encore un sujet de recherches sur les effets du vieillissement et des soins de restauration, que nous ne savons pas encore mesurer.

Ainsi, bien qu’il soit conseillé de privilégier une bonne conservation, à l’abri du soleil, des sources de chaleur ou du froid, à une restauration dont on ne connait pas les effets sur le long terme, nous retiendrons tout de même trois techniques de nettoyage de l’acrylique.

Les différents types de nettoyage d’une peinture acrylique :

  • Nettoyage mécanique : c’est le plus classique, avec un pinceau doux, un chiffon sec ou un aspirateur de table, il s’agit de décoller et enlever les impuretés et poussières accumulées au dos de la toile.
  • Méthode aqueuse : correspond à un nettoyage délicat ; à l’aide d’une éponge ou d’un chiffon très légèrement humidifié d’eau distillée, ajout optionnel d’acide citrique ou de zeste de citron, ou de salive qui sont très efficaces. Peu importe la solution utilisée, attention à ne jamais traverser le support avec le liquide, ce qui entrainerait gonflement ou décollage de la texture.
  • Nettoyage au solvant organique, comme l’éthanol ou l’acétone, mais il est essentiel de toujours essayer au préalable dans un petit coin, pas celui qui porte la signature bien sûr, du tableau avant de vouloir l’utiliser sur la totalité de la toile.

Le nettoyage de la peinture à l’huile

Pour nettoyer une peinture à l’huile, il faut dans un premier temps vérifier le type de médium utilisé et sa résistance, le médium étant le liant de la pâte colorée, parfois sans pigment pour ajuster les propriétés de la peinture. Pour cela, il faut réaliser un essai avec de l’eau savonneuse, préférer l’appliquer dans un angle du tableau avant d’appliquer quoi que ce soit sur l’ensemble de la toile. Si des décollements de matière ou craquelure apparaissent, ne prenez aucun risque et contactez un expert.

Comme pour la peinture acrylique, vous pouvez d’abord nettoyer le tableau et son arrière en passant un plumeau, un chiffon sec ou un aspirateur à faible puissance sur le dos de la toile pour éliminer la poussière qui s’y stocke en grande quantité. Ne mettez surtout pas de liquide ou une quelconque forme d’humidité à l’arrière de la toile, cela pourrait entrainer un décollement de la peinture.

Pour le devant de la toile, appliquez en mouvements circulaires, avec un coton ou une compresse, une solution d’eau savonneuse sur la couche picturale, et ce, en changeant régulièrement de compresse. Séchez rapidement le tableau avec un chiffon, sans frotter pour ne rien abimer. Souvent, cette étape suffit au nettoyage d’un tableau.

Si par contre, votre tableau est encore obscurci par des couches de vernis anciens, vous pouvez tenter de le retirer avec de l’alcool à 90° et beaucoup de précaution, en procédant de la même manière qu’avec les cotons et l’eau savonneuse, qui retirera la crasse et les résidus de vernis. Vérifiez bien que le marron qui entache progressivement votre coton est bien de la saleté et du vernis, et pas les couches de peinture. Changez de coton régulièrement et faites ensuite de même avec de l’essence de térébenthine, toujours en vérifiant que ce qui se détache sur votre coton n’est que de la saleté.

Une fois ces deux opérations finalisées, patientez plusieurs heures que le tableau sèche entièrement, vous pourrez ensuite appliquer une nouvelle couche de vernis qui le protègera à nouveau.

Attention. Rappelons encore une fois que les tableaux, et tableaux anciens davantage, sont des objets précieux, vieillis, affaiblis par le temps et très fragiles. Ce sont des objets difficiles à protéger, entretenir et encore plus à nettoyer. Ces conseils peuvent vous aider à prendre soin de vos tableaux, néanmoins, il reste toujours préférable de s’adresser à un spécialiste pour les objets les plus rares ou anciens qui sont les plus fragiles.

Ce qu’il ne faut surtout pas faire pour nettoyer un tableau ancien

Les tableaux sont donc des objets d’art précieux et très fragiles. Les nettoyer est essentiel, mais il est nécessaire de le faire avec grande précaution pour ne pas abimer davantage l’œuvre. Si vous doutez de vous ou de ce que vous pourriez faire au tableau en cherchant à le nettoyer, la meilleure chose à faire reste de s’adresser à un professionnel (expert, spécialiste, commissaire-priseur).

Si vous persistez à vouloir nettoyer un tableau ancien vous-même, listons pour vous aider, quelques choses à ne pas faire ou à ne pas utiliser.

D’abord, sachez qu’il ne faut pas utiliser de diluant pour peinture ou de produit abrasif, qui risquent d’altérer les couleurs de votre œuvre. Aussi, le savon, la lessive ou les lingettes sont à proscrire, ces dernières contiennent souvent de l’alcool, du parfum ou de la javel. Ne pas utiliser de l’eau ou projeter du liquide à laver les vitres, ils s’infiltrent dans les fibres de la toile et provoquent des gonflements. N’essayez pas non plus de gratter avec les ongles ou des outils qui pourraient endommager et rayer la surface de l’acrylique ou celle du vernis.

Expertise
Mercier maison de vente vous propose un service d’expertise et d’estimation de vos tableaux, bijoux, vin, meubles et objets de collection.
Sûr !
Nos ventes aux enchères publiques sont assurées par des Commissaires-priseurs.
Simple !
Saviez-vous que vous pouvez enchérir en ligne ? Enchérissez de chez vous ou dans notre salle des ventes à Lille.