Ventes à venir

13
Décembre - 2022
Mardi 10:00
Belle vente courante
Belle vente courante
Découvrir la vente
12
Février - 2023
Dimanche 10:30
Grande vente cataloguée d’art classique
Grande vente cataloguée d’art classique
Découvrir la vente
13
Février - 2023
Lundi 10:30
Belle vente de bijoux
Belle vente de bijoux
Découvrir la vente
25
Février - 2023
Samedi 14:15
Vente cataloguée d’art du XIX ème & XXème siècle
Vente
cataloguée d’art du XIX ème & XXème siècle
Découvrir la vente

CALENDRIER DES VENTES

Retour aux actualités

Comment reconnaître un lustre ancien ?

  • Les lustres sont à la mode et traversent les époques. Ils contribuent à créer une ambiance chic et agréable au sein d’un intérieur. En effet, les luminaires sont des éléments de décoration central qui présentent un fort effet visuel. Si les lustres modernes sont appréciés, les lustres anciens le sont plus encore pour leur design particulier et leur attrait historique. Voici comment reconnaître un lustre ancien pour en installer un chez vous à votre tour. 

Lustre ancien ou neuf : comment faire la différence ?

Le lustre est un luminaire qui pend au plafond. Il connaît son apogée sous Louis XV qui autorise l’ouverture d’une cristallerie à Baccarat en Lorraine notamment dans le but d’imiter le faste italien. Il était alors un symbole de richesse et de pouvoir, et ornait les plus beaux palais de France et d’Europe. 

Les anciens lustres étaient composés d’un corps et de branches à bougies. Il s’agissait bien souvent de lustres à pampilles ornés de cristaux qui ont ensuite été convertis au gaz vers le 19ème siècle pour répondre aux besoins de la population. 

Comment reconnaître un lustre ancien et le distinguer d’un lustre moderne ? Il faut observer la tige centrale. Si elle est pleine, le lustre date d’avant l’électricité. Si le cœur du lustre est tubulaire, il s’agit d’un lustre contemporain. Ce premier élément d’identification est important mais pas suffisant. En effet, certains lustres anciens ont été transformés par la suite afin de les adapter à l’électricité.

De même, un lustre ancien est souvent orné et décoré. Il est conçu dans des matériaux tels que le laiton, le bronze ou le cuivre. Ses branches se dirigent vers l’extérieur et vers le haut. Elles se terminent par une soucoupe de bougie en métal ou en verre, ou par un appareil à gaz. Un abat-jour en verre peut également entourer chaque chandelier, permettant de protéger la flamme des courants d’air.

Bon à savoir : Sur le marché du lustre, l’ancienneté n’est pas toujours un critère de valeur. Ici, c’est la renommée de la cristallerie et de la manufacture qui est observée (Saint-Louis, Baccarat ou Lalique par exemple), ainsi que la dimension du lustre, la technique de fabrication employée et des matériaux utilisés. Tels sont les différents critères à prendre en compte pour réaliser l’estimation d’un lustre ancien. Dimensions, rareté et période de fabrication sont autant de critères à prendre en compte pour estimer de façon précise un lustre.

Les différents styles de lustres 

Un lustre peut prendre plusieurs formes différentes. Lustre couronne, à bras, cage, montgolfière… Le choix est large. Constitués de différents matériaux comme le bois, le verre, ou le cristal, chaque lustre peut intégrer une décoration d’intérieur. Encore faut-il savoir comment reconnaître un lustre ancien : explications. 

Reconnaître un lustre ancien en cristal 

Lorsqu’il est orné de cristaux suspendus sous forme de pampilles, le lustre peut refléter et diffuser de la lumière, même lorsqu’elle est faible. Les pampilles en cristal agissent comme des dizaines de petits miroirs. Ils pendent en brins ou en cascade et relient parfois les bougeoirs ou les appareils à gaz au corps du lustre. 

Comment reconnaître un lustre ancien en cristal ? Sa couleur peut donner une véritable indication quant à son authenticité. En effet, le cristal arbore une couleur grisâtre en raison du plomb qu’il contient. Pour s’assurer qu’il ne s’agit pas d’une reproduction factice, vous pouvez placer le lustre à pampilles en cristal ancien devant vos yeux, de sorte à ce que la lumière puisse passer au travers. Les reflets sont bleus ? C’est le signe que le matériau contient du plomb : il s’agit donc de cristal. Vous pouvez également faire tinter les pampilles. Le cristal véritable émet un son aigu. De même, les anciens lustres Baccarat présentent un poinçon rouge de forme octogonale. 

Bon à savoir : Les cristaux taillés ou soufflés sont plus coûteux que le cristal moulé en série. Comment connaître la valeur d’un lustre en cristal ? Elle dépend bien souvent de la taille des cristaux dont il est composé, de leur qualité et de la cristallerie.

Reconnaître un lustre ancien en verre 

Certains lustres ne sont pas conçus avec des pampilles ou des pendentifs en cristal mais en verre. Il est difficile de distinguer un lustre en cristal d’un lustre en verre à l’œil nu. 

Comment reconnaître un lustre ancien conçu en verre ? Il est plus léger qu’un lustre en cristal. De même, en raison de l’oxyde de plomb que contient le cristal, ce dernier est plus transparent et éclatant que le verre. 

Bon à savoir : Originaires d’Italie, les lustres Murano sont les premiers à avoir été conçus en verre. En créant un lustre en verre de couleur, les Vénitiens sont novateurs pour leur époque. Pour s’assurer d’être en présence d’un lustre ancien en verre de Murano, ce dernier peut présenter des bulles car le verre était souffler 

Reconnaître un lustre ancien en bronze

Au 19ème siècle, le bronze est un matériau très apprécié des bourgeois. Il permet de réaliser plusieurs exemplaires d’un même objet à partir d’un moule en plâtre unique. Parfois confondu avec des métaux moins précieux comme le cuivre ou le régule, le bronze présente une couleur brune et se patine avec le temps.

Comment reconnaître un lustre ancien réalisé en bronze ? Pour s’assurer de l’authenticité du métal, il suffit d’en gratter une partie discrète avec un objet métallique. Si une teinte jaunâtre apparaît, vous êtes en présence d’un lustre en bronze. A l’inverse, si la teinte est blanche, il ne s’agit pas de bronze mais de régule. Pour éviter de frotter directement le bronze, observez les arrêtes et les éraflures du lustre. Vous pouvez également tapoter le lustre. Si un son aigu est émis, il peut s’agir de bronze. Si le son est profond, il s’agit plutôt de régule.

Pour reconnaître un lustre ancien en bronze, vous pouvez aussi observer sa patine. Le bronze s’oxyde avec le temps. Cette couche d’oxydation est appelée patine. Ce sont sa couleur et sa qualité qui vous permettent d’identifier l’époque à laquelle a été fabriqué le lustre. 

Vous cherchez un lustre ancien d’occasion ? Rendez-vous régulièrement dans notre salle des ventes à Lille afin de dénicher la perle rare à arborer fièrement chez vous. 

Autour du lustre ancien : 

Expertise
Mercier maison de vente vous propose un service d’expertise et d’estimation de vos tableaux, bijoux, vin, meubles et objets de collection.
Sûr !
Nos ventes aux enchères publiques sont assurées par des Commissaires-priseurs.
Simple !
Saviez-vous que vous pouvez enchérir en ligne ? Enchérissez de chez vous ou dans notre salle des ventes à Lille.