Ventes à venir

09
Juin - 2024
Dimanche 11:00
Grande vente cataloguée d’art classique 
Grande vente cataloguée d’art classique 
Découvrir la vente
13
Juin - 2024
Jeudi 10:00
Vente de vins et spiritueux
Vente
de vins et spiritueux
Découvrir la vente
22
Juin - 2024
Samedi 14:00
Vente cataloguée d’art du XXème siècle
Vente
cataloguée d’art du XXème siècle
Découvrir la vente

CALENDRIER DES VENTES

Retour catalogue

Lot n°29 - 29 Auguste RODIN (1840-1917) L'Éternel Printemps - 4ème réduction, 1884 Sculpture en

Importants tableaux et sculptures du XIXème et XXème siècles
samedi 25 mai 2024
Condition de vente
Description :

29 Auguste RODIN (1840-1917)
L’Éternel Printemps – 4ème réduction, 1884
Sculpture en bronze à patine brune, fonte au sable
Signée « Rodin » sur la terrasse. Socle en marbre.
Barbedienne fondeur, inscription en creux et légendé sur la plaque du socle.
« L’ETERNEL(LE)
PRINTEMPS AUGUSTE RODIN 1840-1917 ». Les Lettres VL frappées deux fois à l’intérieur correspondent à un atelier actif vers 1905-1910.
25 x 30 x 18 cm (sans socle) et 30,2 x 35 x 21,5 cm (avec socle en marbre d’origine)
Conçu en 1884, cette taille réduite en 1898, cette épreuve en bronze par la fonderie Leblanc-Barbedienne entre 1905 et 1910.

Sera inclus dans le catalogue critique de l’oeuvre sculptée d’Auguste Rodin, actuellement en
préparation à la galerie Brame & Lorenceau, sous la direction de Jérôme Le Blay.
Bibliographie :
Antoinette Le Normand – Romain, Rodin et le bronze catalogue des oeuvres conservées au
Musée Rodin, Tome 1, page 334.
Nombreuses autres bibliographies sur demande.
La sculpture fut créée durant la période d’intense travail autour de La Porte de l’Enfer, mais
ce sujet par trop gracieux ne fut pas retenu pour y figurer. Exposée au Salon de 1898, elle
connut un grand succès commercial. Tout comme Le Baiser, dont il constitue une sorte de
variante, son sujet évoque en effet le bonheur de deux jeunes amants, probablement inspiré
par la relation passionnelle et tourmentée d’une dizaine d’années entre Rodin et Camille
Claudel.
L’idée lui serait venue en écoutant la deuxième symphonie de Beethoven.
Dans cette fusion amoureuse, l’homme ouvre son torse alors que la figure féminine (reprise
de l’oeuvre le Torse d’Adèle inspirée d’Adèle Abruzzesi, un des modèles favoris de Rodin)
déploie éperdument sa cambrure. La beauté de ce chef-d’oeuvre de la sculpture réside
dans sa capacité à exprimer un amour très sensuel, les deux personnages se fondant
littéralement l’un dans l’autre.

Estimation :
120000 - 150000 €
Expertise
Mercier maison de vente vous propose un service d’expertise et d’estimation de vos tableaux, bijoux, vin, meubles et objets de collection.
Sûr !
Nos ventes aux enchères publiques sont assurées par des Commissaires-priseurs.
Simple !
Saviez-vous que vous pouvez enchérir en ligne ? Enchérissez de chez vous ou dans notre salle des ventes à Lille.